Blog | Naturopathie

Ma pharmacie d’automne au naturel

27 septembre 2018

ça y est, l’automne est bel et bien installé et les petits désagréments qui vont avec: rhume, grippe, fatigue, teint terne… Mais pas de panique, comme toujours il n’y a pas de problème mais que des solutions! Je vous propose une sélection de conseils (non exhaustive!) pour vous aider à affronter l’automne en pleine forme et préparer votre organisme à l’arrivée de l’hiver.

~~~

Soutenez votre thyroïde

La thyroïde ayant un impact sur les tissus immunitaires (amygdales, sinus…) il est important de la soutenir en période automnale. Ses défauts d’adaptation aux saisons favorisent l’apparition des maux de l’automne type angines, bronchites, laryngites…  Pour l’aider pensez au porridge d’avoine le matin, aux infusions de feuilles de cassis, au citron chaud, à la cannelle.

~~~

Luttez contre la chute des cheveux

Avant de vous affoler face à une chute de cheveux accrue, dites vous bien qu’il est normal de perdre une centaine de cheveux par jour. Cependant à l’automne vous pouvez constater une chute accrue pour plusieurs raisons. Un affaiblissement de la glande thyroïde, le passage de l’été, du soleil, de l’eau chloré qui ont affaiblit vos cheveux. Mais aussi et surtout car nous subissons les cycles de la terre et qu’en automne il est normal de perdre ses cheveux tout comme les arbres perdent leurs feuilles!

En interne

Misez sur les aliments riches en cystine, un acide aminé soufré que vous trouverez dans les noix, les graines (courge, lin, tournesol), les protéines animales, la levure de bière (saupoudrez 1 cuillère à soupe par repas sur vos plats).

Si vous en ressentez le besoin vous pouvez aussi faire des cures de 3 mois de Vitamine E (en capsules), Vitamine B6 (en comprimés) et / ou de silice en prenant 2g de poudre de prêle par jour afin de renforcer votre cuire chevelu.

En externe

Vous pouvez composer vous même votre lotion énergisante en achetant des teintures mères d’ortie et de capucine que vous mélangerez à quantité égale. Vous pouvez l’appliquer sur cheveux secs ou mouillés et il n’est pas nécessaire de rincer.L’ortie va avoir une action reminéralisante pour renforcer la texture du cheveux. La capucine va améliorer la micro circulation sanguine au niveau du crane.

~~~

Halte à la peau terne

L’été s’en va et le bronzage avec, ce qui a tendance à nous donner un air plus fatigué! Mais pas de panique des solutions existent!

En interne

Chouchoutez votre pancréas en évitant les graisses saturées cuites, les fritures, la charcuterie, l’alcool, le tabac, les produits laitiers (de vache notamment)

Buvez des eaux bicarbonatées sous forme de cures de 3 semaines en fin de repas. Cela aidera votre organisme à digérer et ainsi d’éviter les coups de pompe post repas (Vichy St Yorre, Vichy Célestins)

Consommez quotidiennement de l’huile d’olive de première pression à froid. Chez les femmes ménopausées, 2 capsules d’huile d’onagre par jour peut faire des miracles. Pour les autres, 2 capsules d’huile de bourrache fait tout aussi bien l’affaire.

~~~

Gérez votre stress

Dans mon article précédent je vous donnais quelques astuces pour gérer le stress de la rentrée  (http://julienaturopathe.fr/affronter-la-rentree-en-toute-serenite/) Aujourd’hui je vous livre quelques petites « remèdes » pour palier les effets négatifs du stress.

On le sait, stress et sommeil ne font pas bon ménage! Pour faciliter l’endormissement vous pouvez boire des tisanes de passiflore ou de mélisse après le repas du soir. Vous pouvez aussi opter pour les bourgeons de tilleul sous forme de teinture mère (5 à 15 gouttes 3 fois par jour)

Le stress peut aussi provoquer des troubles du transit intestinal. Pour lutter contre le stress et la constipation pensez à faire une cure de magnésium (citrate ou bisgycinate ou aspartate de magnésium étant les formes les plus assimilables. S’il est couplé avec de la vitamine B6 alors c’est le must, car la B6 favorise l’assimilation du magnésium!)

Pensez à intégrer des omégas 3 et de la vitamine D à vos plats quotidiens (poissons gras, oléagineux, huiles végétales de première pression à froid, huiles de foie de poisson, œufs). Si cela n’est pas suffisant vous pouvez les consommer sous forme de compléments alimentaires.

Pour les plus petits (comme pour les grands d’ailleurs!) pensez à l’huile essentielle de lavande (10% d’huile essentielles de lavande pour 90% d’huile végétale) en massage de la nuque et / ou du ventre.

ATTENTION, cette liste n’est pas exhaustive. Il existe des dizaines d’autres solutions pour palier contre le stress et les problèmes de sommeil, tout comme il existe des dizaines de causes différentes à ses soucis. Un conseil qui marchera pour quelqu’un ne fonctionnera pas donc pas forcément pour quelqu’un d’autre. Il va falloir avant tout déterminer D’OÙ VIENT LA CAUSE DE CE STRESS OU DE CES INSOMNIES pour trouver un remède adapté.  

~~~

Contre le blues de l’automne

Si malgré mes petites astuces délivrées dans l’article précédent (http://julienaturopathe.fr/affronter-la-rentree-en-toute-serenite/) le blues s’installe et persiste, vous pouvez faire une cure de Griffonia de novembre à mars, au rythme d’une gélule au couché. Cette plante contient une substance appelée 5HTP, un précurseur à la sécrétion de sérotonine, la fameuse hormone du bien-être et de la détente.

ATTENTION, avant toute prise, veillez à consulter un médecin ou un naturopathe.

~~~

Se débarrasser des poux

Le retour à l’école est aussi synonyme du retour des poux!

Vous pouvez vaporiser matin et soir vêtements et cheveux avec de l’huile essentielle de lavande. Si les poux sont bel et bien installés vous pouvez aussi en vaporiser sur les taies d’oreiller et mettre du vinaigre de cidre dans l’eau de rinçage du shampooing.

~~~

Lutter contre les épidémies en tous genres

On le sait, l’automne est synonyme d’infections en tous genres. Mais il est tout à fait possible d’anticiper et de se protéger contre ces pathologies notamment en adoptant une bonne hygiène de vie au quotidien (alimentation équilibrée, riche en fruits et légumes frais. Évitez autant que possible les sucres raffinés, les fritures, la charcuterie, les produits laitiers de vache. Faites du sport en extérieur de façon régulière. Évitez de surchauffer votre intérieur, aérez régulièrement vos pièces. Si malgré tout les premiers coup de froid arrivent, voici une sélection de conseils.

Les huiles essentielles de Ravintsara et Tea Tree. A appliquer directement ou légèrement diluées dans une huile végétale sur les ganglions du cou, les plis des coudes, des genoux, permettra de chasser l’infection.

1 goutte d’huile essentielle de Thym vulgaris sur un comprimé neutre 3 à 4 fois par jour jusqu’à disparition des symptômes. Et/ou en olfaction directement à même le flacon.Vous pouvez aussi en prendre sous forme d’infusions 3 fois par jour jusqu’à disparition es symptômes.

ATTENTION l’utilisation de l’huile essentielle de thym vulgaire est déconseillée pendant toute la période de la grossesse et durant l’allaitement. Elle peut provoquer des irritations cutanées ou des allergies. Il est donc nécessaire de vérifier votre tolérance à cette huile en l’appliquant en faible dose au creux de votre coude. Elle est proscrite chez les personnes épileptiques. Les sujets atteints de maladies chroniques et les personnes âgées doivent demander l’avis d’un médecin avant d’utiliser des huiles essentielles.

Vous pouvez aussi utiliser le citron, la cannelle, le gingembre et le clou de girofle en infusion lorsque vous vous sentez fébrile. Pour cela, prenez 1 citron non traité coupé en 2, ajoutez 1 bâton de cannelle, 3 à 5 clous de girofle et 1 bonne pincée de thym. Faites bouillir dans 1 tasse et demie d’eau pendant 10min. Écrasez le citron à la fourchette, filtrez et buvez le plus chaud possible. En boire 2 à 3 tasses par jours jusqu’à amélioration de votre état.

Une cure d’oligoéléments cuivre/argent, l’extrait de pépin de pamplemousse et l’argent colloïdale peuvent aussi s’avérer très efficaces.

Pensez aussi à utiliser les produits de la ruche. Au quotidien dans votre alimentation avec le miel. Mais aussi en cure pour la gelée royale ou en cas « d’urgence » pour la propolis. Cela vous permettra de booster vos défenses immunitaires et lutter contre les maux de gorge.

Enfin misez sur les aliments riches en Vitamines C: agrumes (citron, oranges, pamplemousse, kiwis), persil, goyave, poivrons, légumes verts et fruits rouges. Vous pouvez aussi vous supplémenter en Vitamine C en faisant une cure de jus d’argousier.  

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *