Blog | Naturopathie

Le kéfir de fruit

20 mars 2018

Qu’est-ce que c’est? 

Le kéfir de fruits est une très vieille boisson désaltérante, légèrement pétillante qui date de l’Antiquité. Ces sont des petits grains blancs translucides et vivants. Ils regroupent des levures, des champignons, des algues, des bactéries et le plancton. Il compte au total une trentaine de micro-organismes vivant en symbiose et se développant très rapidement par fermentation.

On le classe parmi les probiotiques naturels (« Qui contient des micro-organismes vivants exerçant un effet bénéfique sur l’organisme qui les ingère »), ce qui lui confère un grand nombre de propriétés.

Ses bienfaits:

  • Prévient les maladies cardio-vasculaires
  • Réduit l’acidité gastrique
  • Nettoie les intestins.
  • Probiotique, il régule la flore intestinale et enrichit les bonnes bactéries et levures indispensables au fonctionnement de l’organisme.
  • Renforce l’immunité.
  • Favorise un bon transit intestinal, réduit les flatulences et les ballonnements.
  • Favorise la digestion du lactose chez les personnes intolérantes (dans le cas du kéfir de lait).
  • Stimule les enzymes sécrétées par le pancréas et l’action de la bile.
  • Favorise l’absorption des minéraux et oligoéléments.
  • Réduit les envies de nourriture grasses et sucrées.
  • Diminue le taux de cholestérol absorbé en limitant la formation des protéines du sang chargées de le transporter.
  • Draine l’organisme
  • Il est réputé dans les cas de troubles dermatologiques (eczéma, psoriasis…) et les troubles anxieux qui peuvent être lié à une flore intestinale perturbée.

Les effets secondaires

  • Nous parlons ici d’une boisson fermentée il est donc nécessaire de prendre quelques mesures d’hygiènes. Veillez à ne pas utiliser d’ustensile en métal lorsque vous effectuez la préparation. Ne placez pas votre boisson au soleil, les grains de kéfir pourraient se détériorer.
  • Pour les systèmes digestifs fragiles, au lieu de réguler et de restaurer la flore intestinale, boire un kéfir peut totalement chambouler cette dernière en causant un dysfonctionnement. Résultats : des diarrhées et des maux d’estomac.
  • D’autres effets peuvent survenir chez certaines personnes tels que des crises de tachycardie, des maux de tête…

Afin d’éviter tout problème il convient donc de commencer doucement afin de voir comme votre organisme réagit à cette boisson. Commencez par 1/2 verre à 1 verre par jour et augmentez la dose progressivement si vous souhaitez au bout de 3 à 4 jours.

Ou s’en procurer?

Les grains de kéfir se donnent de particulier à particulier.
Vous pouvez aussi en trouver via des petites annonces dans les magasins bio.
Il existe des sites de ventes ou des forums proposant des grains de kéfir.

Comment le consommer?

En curatif, pour traiter un problème particulier, boire un litre par jour (réparti dans la journée) pendant 3 semaines, à renouveler régulièrement.

En préventif, boire un verre à jeun le matin toute l’année ou sous forme de cures

La recette:

60 g de grains de kéfir (environ 2 cuillères à soupe)
½ citron d’origine biologique
2 figues sèches
2 cuillères à soupe de sucre (roux de préférence)
1,5l d’eau de source de préférence

Matériel

1 bocal en verre d’un litre et demi
1 passoire en plastique
1 cuillère en bois ou en plastique
1 mousseline
1 élastique

Instructions

1) Dans le bocal, déposer le sucre et un peu d’eau, remuer pour dissoudre le sucre. Ajouter les grains de kéfir, le demi citron coupé en deux et les figues. Mélanger bien l’ensemble avec la cuillère en bois.

2) Fermer le bocal hermétiquement et laisser reposer à l’abri de la lumière.

3) Lorsque les figues sont remontées à la surface, le kéfir est prêt. Il ne reste qu’à filtrer la boisson et la laisser encore 24 heures à température ambiante. Durant cette journée, la fermentation va continuer à se produire. Conserver ensuite au réfrigérateur durant 3 à 4 jours maximum.

4) Avant de renouveler l’opération, il suffit de bien rincer les grains de kéfir.

Comment le conserver?

Si vous faites une pause de quelques jours, il suffit de placer les grains dans un petit récipient avec de l’eau et du sucre. Le pot doit être couvert mais pas fermé hermétiquement. Puis déposez le tout dans le bas du frigo.
Au moment de la reprise, il faut filtrer et jeter l’eau. Il se peut qu’il faille plusieurs jours de relances successives pour que la culture reprenne comme à son habitude.

Pour une pause de quelques mois, il suffit de filtrer les grains au travers d’une passoire. Puis rincez les grains avec de l’eau bouillie et refroidie. Placez les grains entre 2 papiers absorbants pour ôter l’excès d’humidité.
Les grains seront alors placés dans un sac en plastique ou un récipient en verre fermé au congélateur.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *