Blog | Humeur, réflexion et développeloppement personnel

Affronter ses peurs?

5 juin 2018

L’idée de cet article m’est venue ce week-end en me baladant à vélo. Devant ma roue un gros morceau de verre!!! Mon 1er réflexe: le fixer des yeux dans le but de ne pas rouler dessus! Logique? Pas tant que ça! Car finalement, en me focalisant sur l’obstacle je n’ai rien fait d’autre que de foncer droit dessus!

Souvent on nous a dit et appris depuis tout petit que pour ne plus avoir peur il fallait justement affronter ses peurs en face une bonne fois pour toute! « Tu as chuté en apprenant à faire du vélo? Même pas grave, remonte dessus aussitôt et tu verras tu finiras par y arriver! » « Tu as peur des araignées? Essaie d’en prendre une dans ta main et tu verras, la petite bête ne va pas manger la grosse! » « Tu rougis ou tu bafouilles quand tu dois t’exprimer devant une assemblée? Entraines-toi encore et encore devant ton miroir, puis tes amis, ta famille et tu verras personne ne te mangera! »… Bref vous aurez compris le principe!
Sauf que des fois, certaines peurs, phobies, ou appréhensions, plus on y pense, plus on se focalise dessus, plus elles nous hantent. Plus on essaie de lutter contre elles plus ont leur donne de la force justement… On s’enferme, on se met des œillères en se focalisant sur nos difficultés, sur les obstacles qui semblent nous empêcher d’avancer et on ne voit plus ce qu’il se passe à côté. On ‘ »zappe » tout le reste, et pourtant…

Vous avez déjà fait l’expérience de courir contre le vent? Plus on s’acharne à courir vite contre lui et plus on à l’impression qu’il à de la force et qu’il lutte lui aussi contre nous, pas vrai? Alors que si on lui tourne tout simplement le dos, sans qu’on lui demande quoi que se soit, sans même y penser ni s’en rendre compte il nous pousse de lui-même dans le sens ou l’on doit aller et nous facilite encore plus le déplacement.

La où je veux en venir, c’est que plus vous vous focaliserez sur vos peurs, vos angoisses, sur le « négatif » qui semble faire partie de votre vie, plus vous aller leurs donner de l’importance. Et plus vous allez vous acharner à lutter contre ses peurs plus vous allez les accentuer. Concentrez-vous donc sur autres choses, sur les aspects plus « positifs » de votre vie, les progrès déjà accomplis, vos projets d’avenir… et petit à petit, naturellement, en tournant le dos à vos peurs, vous vous apercevrez qu’elle disparaitrons d’elles mêmes sans rien avoir demandé, sans effort. Et c’est un souffle positif, un souffle de vie qui vous mènera là ou vous devez aller et non une bataille acharnée contre des peurs qui au final n’existent que dans nos têtes et qui ne sont que des freins à notre accomplissement personnel…

Faites simplement confiance à la vie… Elle est pleine de ressources et prête à mettre sur notre route ce dont nous avons besoin à l’instant T. Encore faut-il ouvrir son cœur, son corps et son âme. Lâcher prise et être prêt(e) à recevoir, accueillir à bras ouverts ce que la vie veut nous offrir en acceptant que, parfois (souvent), les évènements ne se déroulent jamais comme nous l’espérons. Mais il faut se dire que si une expérience ne se passe pas forcément bien, ou du moins pas comme nous l’avion envisagé, c’est que la vie nous défie d’en passer par là pour nous faire comprendre quelque chose, en tirer une leçon ou nous amener sur un chemin dont nous ne soupçonnions même pas encore l’existence et qui se révèlera peut être comme LA révélation de votre vie.

Alors un dernier conseil, laissez-vous porter par le flow! La vie est bien trop courte pour se la gâcher par des blocages ou des peurs qui n’existent en réalité que dans votre tête. De toute façon, quoi qu’il arrive, que vous vous inquiétiez ou non, le temps passera de la même façon, les évènements s’enchaîneront comme ils doivent s’enchainer, c’est juste le regard que vous porterez sur eux qui changera. Alors mettez les « lunettes du positif », de la gratitude et de la bienveillance et vous verrez comme la vie est douce et bien faite 😉

 

Only registered users can comment.

  1. Ton exemple me fait penser à moi en conduite, lorsque le moniteur me disait de regarder les voitures garées , du coup je les frolais!
    Plus sérieusement, j’aime bien cet article qui est dans l’esprit « bienveillance’ que j’essaie de m’appliquer en ce moment : accepter les choses, ne pas être constamment dans la lutte, le dépassement, le +..S »accepter soi, ses faiblesses et ses moments de moins bien.
    Bisous Julie et bravo à toi et Bénédicte pour le MSM !

    1. Merci pour ton retour Aurélie!
      Contente de voir que mon article plait et surtout que toi aussi tu essaies de prendre soin de toi au mieux 😉
      Et bravo à toi aussi pour le MSM, ça n’a pas été facile mais tu l’as fait 😉
      Bisous

  2. Salut Julie,

    Bel article, très bien écrit!
    La gratitude et la bienveillance on en a toutes et tous besoin au quotidien 🙂
    A bientôt
    Virginie

    1. Merci pour ton retour qui me fait très plaisir Virginie!
      En effet si nous étions tous un peu plus reconnaissants et bienveillants envers nous même et envers les autres le monde tournerait autrement…
      A bientôt!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *