Blog | Naturopathie

Affronter la rentrée en toute sérénité!

27 août 2018

    Et voilà que le mois d’aout s’achève. L’été prend fin, laissant place à la rentrée et à l’automne qui pointera bientôt le bout de son nez. Souvent synonyme de déprime, cette période post vacances est pourtant très riche en tous points de vue. Elle peut être l’occasion de prendre un nouveau départ et de nouvelles habitudes. Dans cet article je vais vous donner quelques petits conseils pour affronter ce retour de vacances et l’entrée dans l’automne sereinement !

 

Faites la transition en douceur

– Si vous avez fait la fête tout l’été, couché à pas d’heure, mangé en décalé après des apéros à gogo, veillez à reprendre doucement un rythme qui correspond au rythme de vos horaires de travail petit à petit sur 1 à 2 semaines.

– Si au contraire vous en avez profité pour recharger les batteries, je ne saurais que trop vous conseiller de les garder chargées le plus longtemps possible. Pour cela maintenez une bonne hygiène de vie en continuant à faire le plein de fruits et légumes, à dormir 7 à 8h par nuit et en veillant à couper avec les écrans au moins 30min avant d’aller dormir…

~~~

Prenez de nouvelles (bonnes) habitudes

Comme une nouvelle année, la rentrée est le bon moment pour prendre de bonnes résolutions et d’organiser l’année à venir! 

– La rentrée est l’occasion de s’inscrire ou de se réinscrire à une activité physique, artistique, s’investir dans une association… Bloquez ces créneaux dans votre agenda chaque semaine. Vos engagements pris en début d’automne vont organiser votre vie pour les 3 trimestres à venir!!!

– Pratiquez régulièrement une activité physique. L’automne affaibli notre organisme qui stock et accumule les matières grasses et énergétiques inutiles à l’intérieur des organes et des cellules. Le corps se retrouve vite dans un état de faiblesse et de léthargie, alors prenez les devant et bougez-vous! Pratiquez une activité physique régulière de votre choix. Vous devez choisir cette activité en fonction de vos envies, affinités, temps, énergie, besoins… le tout est d’y prendre du plaisir et de trouver une activité qui vous convienne afin de vous y tenir toute l’année.

Les étirements permettent un travail profond sur les articulations et la colonne vertébrale, ce qui aura une influence sur notre système hormonal. Et une simple série d’exercices de 30min active certains systèmes endocriniens pour maintenir l’homéostasie de l’organisme. Mais les effets ne s’arrêtent pas avec l’arrêt de l’activité physique. Ils se prolongent pendant la phase de récupération. L’activité physique est bonne pour le moral car au bout de 15 à 30min d’effort soutenu, des hormones appelées « endorphines » sont libérées dans l’organisme et provoquent un état d’euphorie et des pensées positives. Et c’est sans parler bien sûr des effets bénéfiques pour le corps et le cœur! Pour cela pratiquez au moins 30min 3 fois par semaine. Il ne s’agit pas forcément de sport à proprement parlé mais le simple fait de prendre les escaliers au lieu de l’ascenseur, de jardiner, de prendre le vélo pour aller acheter le pain… contribue à une activité physique régulière.

– Mais ce n’est pas parce que vous entrez dans une dynamique de projets et de mouvements qu’il faut en oublier votre propre corps! Après le repos de l’été on se retrouve confronté au stress du quotidien et ne pas accorder de moment de restructuration à son corps c’est le fragiliser et prendre le risque de passer un mauvais hiver! Alors que ce soit une séance de hammam / sauna, une soirée au cinéma, un diner en amoureux ou entre amis, il est important de s’accorder des moments de détente et de plaisir afin d’être pleinement présent et apte à affronter le stress du quotidien par la suite.

~~~

Gardez le tonus

Afin de se préparer à passer un bon hiver, il est important d’agir dès le début de l’automne. Cela vous permettra d’avoir suffisamment de temps pour stimuler votre immunité et booster à fond vos glandes surrénales! 

– Chouchoutez vos intestins, ils sont le siège de votre système immunitaire! En buvant régulièrement du kéfir, en saupoudrant vos salades de levure maltée, en mangeant des graines germées… Bien sur tout cela ne sera utile que si vous consommez à côté suffisamment de fibres et si vous limitez votre consommation de sucre.

– Ne négligez pas vos glandes surrénales! L’automne est une grande période de changements et d’adaptation pour l’organisme. (baisse des températures, changement de rythme de vie, la luminosité qui décline de jour en jour…).Ce sont les glandes surrénales qui sont sollicitées pour aider l’organisme à faire face à ces changements! Il est donc important de les soutenir! Pour cela:

  • mangez des fruits gorgés de vitamines C (kiwi, orange, pamplemousse, ciron, persil…)
  • en fin d’automne, prenez tous les matins 1 cuillère à soupe de jus d’argousier
  • faites vous des infusions de cannelle. Elle régule le transit, lutte contre les mycoses et autres infections, participe à la bonne régulation de la flore intestinale.
  • pensez au gingembre et au ginseng. Ils ont une action stimulante de l’ensemble du système endocrinien donc idéal en période de fatigue ou de convalescence. (ATTENTION en cas de cancer, ils peuvent stimuler les cellules malades et non le patient!)
  • faites le plein de produits de la ruche comme la gelée royale, le miel, la propolis ou le pollen frais
  • faites le plein de noix, noisettes, amandes et de frits séchés (abricots, raisins, baies de goji, cranberries, figues…)

~~~

Gérez votre stress

La reprise du travail, le retour au train-train quotidien, les devoirs des enfants, les factures qui tombent, la luminosité qui décline… Tout cela contribue à créer un climat de stress! Pour cela vous pouvez:

– Boire des infusions de passiflore et de mélisse le soir après le repas pour vous apporter détente et sommeil de qualité.

-En cas de fortes montées de stress, pensez toujours à avoir sur vous des huiles essentielles de lavande, de petit grain bigarade, d’orange douce, de mandarine ou encore de marjolaine. Soit en diffusion si vous êtes chez vous. Soit en olfaction à même le flacon ou 1 goutte au creux du poignet permet de ramener à un état de calme rapidement.

– Pensez à la respiration profonde et consciente grâce à la cohérence cardiaque. Il existe une application pour smartphone (Respirelax) ou des vidéos sur Youtube. Le principe est de respirer au rythme d’une bulle qui monte et qui descend afin d’harmoniser sa respiration avec son rythme cardiaque et ainsi faire redescendre la pression.

– Si vous vous sentez stressé, irritable, si vous avez la paupière qui tremble ou encore si vous avez des souci de constipation. Une cure de citrates, de bisglycinate ou d’aspartate de magnésium. ATTENTION contrairement à ce que l’on pense le magnésium marin n’est pas le plus assimilable par l’organisme.

– Dans votre emploi du temps, prévoyez un créneaux rien que pour vous, pour faire ce que vous voulez sans culpabiliser (sport, sortie entre amis, lecture…). Être un peu égoïste de temps en temps permet d’être plus disponible pour les autres ensuite.

~~~

Mes coups de pouce « anti-déprime »

Les soucis évoqués plus haut et la baisse de la luminosité favorisent l’arrivée du blues à l’automne. Pour limiter ce petit coup de déprime…

– Gardez dans un coin de votre tête les « good vibes », les bons moments passés en famille ou entre amis durant l’été. En cas de coup de mou, remémorez-vous les sensations de légèreté lié à l’absence de contraintes/d’horaires… De bien-être lié au bruit des vagues, à la fraicheur de l’eau sur votre peau, aux rayons du soleil sur votre visage. Ou encore le chant des oiseaux lors de vos balades en forêt, la douceur du soir quand le soleil se couche et que la fraicheur tombe enfin…

-Si malgré tout vous sentez votre moral chuter, pensez au Griffonia en gélule, au millepertuis et au safran. ATTENTION, ne vous supplémentez pas seul, veillez à consulter un médecin ou un naturopathe avant.

– La baisse de l’exposition au soleil entraine inévitablement une baisse voir une absence de synthèse de vitamine D. Ceci qui peut avoir une influence négative sur notre psychisme. Pour combler ses carences veillez à intégrer des poissons gras à vos menus au moins 2 fois par semaine. A manger des oléagineux (noix, noisettes, amandes, graines de lin, courge, tournesol…) quotidiennement. A assaisonner vos plats avec des huiles végétales vierges de 1ère pression à froid riches en omégas 3 (lin, colza, cameline, noix, chanvre…). En plus vous pouvez faire une petite cure d’omégas 3 (sous forme de gélules d’huile de foie de poissons ou d’huile de lin pour les végétariens et vegans).

~~~

Alors, prêt(e)s à affronter l’automne en toute sérénité? 🙂

Only registered users can comment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *